La vue de votre enfant

Faites attention aux yeux de vos enfants !


Il n’y a pas de plus grand bonheur pour un parent de voir son enfant grandir, évoluer et s’émerveiller des choses qui l’entourent. La vue que vous lui avez génétiquement transmise est un don précieux dont il faut prendre le plus grand soin.

En tant qu’opticien, nous tenons à informer les parents sur les gestes élémentaires à adopter pour préserver la santé visuelle de vos chères têtes blondes.

Bébé commence à voir

La vue de votre bébé va se construire au fil du temps, dès le moment de sa naissance jusqu’à l’âge de 5-6 ans environ.

A la naissance, lorsque bébé s’éveille, il est capable de voir ce qui l’entoure. Un nourrisson peut distinguer l’équivalent d’un crayon contrasté se déplaçant lentement à environ 30 cm de lui.


A cet âge, les bébés redoutent les fortes lumières et ne perçoivent que le noir et blanc. Les adultes doivent réaliser des gestes lents pour que bébé puisse assimiler le mouvement.

0,3/10e d'acuité


Le troisième jour, bébé peut déjà distinguer le visage de sa maman et le reconnaître au bout de 6 semaines.

Dès quatre mois et demi, l’enfant peut suivre des mouvements plus rapides, comme par exemple une personne se déplaçant dans la même pièce. Son champ visuel reste malgré tout limité.

0,2/10e d'acuité


A partir de 9 mois, il peut voir bien plus loin et discerner certains détails. Il peut également mieux distinguer les couleurs vives et saturées.

Pour ses 18 mois, les fonctions visuelles se rapprochent de celles de l’adulte. Bébé peut voir un cheveu très fin, mais a encore un peu de mal à distinguer de faibles nuances.

6/10e d'acuité


Entre 3 et 6 ans, l’enfant acquiert toutes ses facultés visuelles.  

10/10e d'acuité


Entre 6 et 10 ans, il apprend à lire et doit donc posséder une bonne capacité visuelle et des mouvements oculaires efficaces.


Soyez vigilant


Même si aucune anomalie visuelle ne se manifeste lors des premiers mois, nous vous conseillons de redoubler de vigilance et de surveiller la vision de votre enfant jusqu’à son entrée à la grande école. Aujourd’hui, 1 enfant sur 7 présente un trouble visuel, il est donc important de rester attentif.


Quelques signes à surveiller


Si bébé se frotte régulièrement les yeux, fuit la lumière, ne semble pas reconnaître les visages familiers ou encore se heurte fréquemment aux meubles, il se peut que sa vision soit troublée par un défaut visuel. En tant que parent, il vous faut rester vigilant face à tous ces signaux.


Chez le jeune enfant, les symptômes varient selon le trouble visuel.


Des maux de tête fréquents, des yeux rouges, une grande fatigue et visage collé au cahier lorsqu’il écrit peuvent être annonciateurs d’une hypermétropie.


La myopie, quant à elle, peut être en cause si votre enfant se plaint de ne pas voir la télé et doit s’approcher plus près, s’il a des difficultés à attraper un ballon ou s’il plisse souvent les paupières pour distinguer des objets lointains.


Enfin, si votre enfant voit les choses de manière déformée et s’il n’arrive pas à écrire droit sur des lignes, il est possible qu’il souffre d’astigmatisme.


Consulter votre opticien


Si vous repérez des problèmes dans la vision de votre enfant, n’hésitez pas à prendre rapidement rendez-vous chez un ophtalmologiste ou un opticien qui pourront vous renseigner et établir un diagnostic. .

 

Les troubles visuels chez l’enfant

L’amblyopie

Votre enfant voit mal de l’un ou des deux yeux. Ce trouble se manifeste parfois par un port de tête inhabituel. Il est possible de remédier à ce problème à partir du moment où il est détecté tôt. Avant l’âge de 2 ans, 100% de la vision pourra être récupérée. Entre 2 et 6 ans, on ne peut récupérer que 50%. Passé ce délai, la vision restera dégradée sur le long terme.

L’astigmatisme

Un enfant atteint d’astigmatisme voit les choses de manière déformée. Il peut confondre notamment des lettres qui se ressemblent, comme le H et le M. Il peut également parfois distinguer un ovale à la place d’un cercle.

L’hypermétropie

La vision de près requiert un gros effort pour l’enfant hypermétrope. Sa vision doit s’accommoder en permanence, engendrant une grande fatigue.

La myopie

Un enfant myope voit mal de loin. Ce défaut de la vision est souvent héréditaire et peut évoluer avec le temps.

Le strabisme

Le strabisme est probablement en cause si votre enfant a tendance à loucher et se plaint de voir double. Les deux yeux peuvent être atteint chacun d’un défaut visuel différent ou alors il peut s’agir d’une faiblesse dans les muscles de l’œil.

Attention aux yeux !

Chacun réagit différemment aux U.V. Jusqu’à l’âge de 12 ans, les yeux de votre enfant sont très fragiles, le cristallin n’ayant pas un pouvoir filtrant assez développé pour éviter les U.V. d’atteindre la rétine.

Il est conseillé de mettre des lunettes de soleil à vos enfants de manière systématique lorsqu’ils sont à l’extérieur.


Quelques consignes à respecter

  • Organisez les activités en extérieur plutôt le matin ou en fin de journée

  • Evitez d’exposer votre enfant au soleil entre 11 et 16 heures

  • Fuyez les lunettes de basse qualité : des verres non traités peuvent être néfastes aux yeux de vos enfants en captant les rayons du soleil et en les réfléchissant sur sa rétine

  • Privilégiez les verres solaires qui garantissent un filtre 100% UVA et UVB

  • L’indice de protection des lunettes doit être au moins de 3 et le marquage CE doit bien figurer sur la monture

Choisissez des montures enveloppantes, permettant une meilleure protection au niveau des tempes.

Des lunettes en fonction de la morphologie

Les lunettes de votre enfant doivent respecter sa morphologie et la mettre en valeur. Elles sont pour la plupart fabriquées en plastique, une matière pleine de qualités qui s’avère souple, résistant et anallergique. Il est important de laisser votre enfant participer au choix des lunettes : il les acceptera beaucoup mieux s’il a pu les choisir à son goût.

Quelques conseils

  • Lorsque votre enfant lit ou fait ses devoirs, tâchez de lui fournir une source de lumière placée derrière lui ou sur le côté pour éviter que la luminosité ne l’éblouisse ou soit trop fatigante pour lui.
  • Évitez de placer un écran face à la lumière pour éviter les reflets.
  • Votre enfant ne doit pas être à moins de 3 mètres de l’écran. Pour l’écran d’ordinateur, la limite recommandée est de 40 cm.

A SAVOIR

Une alimentation saine peut aider à un meilleur développement de la vue. Des aliments riches en acides gras essentiels sont notamment à privilégier.


Petit test !


Placez votre enfant à 2 mètres de l’écran. S’il arrive à lire toutes les lignes de cet article, sa vue semble en parfaite santé. Sinon, il peut avoir besoin de lunettes. N’hésitez pas à nous demander conseil chez un opticien Maurice Frères proche de chez vous.